Hundreds of hungry monkeys swarm across Thai street as ‘rival gangs’ fight over food after tourists who normally feed them stay away because of coronavirus

Un crédit ? Non merci !

Un crédit ? Non merci !

“Mais les voyagistes et les transporteurs aériens ne le voient pas de cet œil. Plusieurs refusent de rembourser les clients dont les vols ou les vacances ont été annulés ou vont l’être au cours des prochaines semaines à cause de l’épidémie de COVID-19. À la place, ils leur offrent un crédit valide pour un autre voyage d’ici un an ou deux”